Politiques législatives : Égypte, Tunisie, Algérie, Maroc

by Collectif (Author)

À travers la justice et ses “affaires”, la science politique redécouvre en Europe le droit comme lieu de conflits et non de simples régulations bureaucratiques. D’un autre côté, un intérêt renouvelé pour les cultures juridiques non européennes a relancé de nouvelles questions, familières des anthropologues. S’il apparaît clairement aujourd’hui que le droit ne trouve un sens que dans la diversité (celles des pays, celle des possibilités à l’intérieur d’un même cadre territorial), historiens et anthropologues du droit font observer que cette diversité n’est ni spécifiquement contemporaine, ni étrangère à l’Europe. L’histoire des sociétés arabes depuis un siècle contient quant à elle tous les ingrédients d’une pluralité, qui s’exprime dans la complexité des usages du droit. La coexistence de normes issues de corpus souvent étrangers les uns aux autres (droit islamique dans ses différentes formulations, droits coutumiers, législations capitulaires, droit français notamment) et appliquées par des juridictions d’origines et de statuts variés, masquait sans doute à ses utilisateurs le sens du droit mais non ses logiques qui ont favorisé de leur part des stratégies d’adaptation et d’évitement, lorsqu’il s’agissait par exemple d’obtenir un “rendement” optimal d’un conflit porté devant les tribunaux. Et ce droit “négocié” s’ajoutait au droit imposé par les institutions publiques pour donner un sens au règlement des conflits.

Book details

Publication date
April 15, 2013
Publisher
Collection
ISBN
9782905838629
File size
1.66 MB