La figure du philosophe dans les lettres anglaises et françaises

by Alexis Tadié (Editor)

Qui est philosophe ? Le philosophe de l’époque moderne (XVIe-XIIIe siècles) est une figure mouvante, dont l’activité s’oppose à celle de son prédécesseur, plus enclin à la contemplation de la vérité, ainsi qu’à celle de son descendant du XIXe siècle, professionnel de la philosophie. Le philosophe, tel que l’envisage cet ouvrage, est à la fois personnage fictif, incarnation reconnaissable d’un type ou d’une spécialité, et personnage réel, convoqué dans le récit au gré de l’argumentation. Il peut s’agir de l’auteur lui-même qui tente de se définir comme tel, comme les études sur Hobbes ou Diderot dans ce volume le soulignent. Il peut être question d’un philosophe appartenant au passé, grande figure qui traverse les siècles et les discours, à l’instar de Socrate ou de Montaigne. Il peut encore être question de figures génériques, comme celles que Hume place en face de lui dans ses Essais. La représentation du philosophe peut enfin prendre place dans une construction fictionnelle, philosophe naturel de l’académie de Lagado comme penseur chez Cyrano. S’interroger sur la figure du philosophe dans sa variété méthodologique plus que dans l’exhaustivité d’un inventaire, permet de saisir des modes d’écriture, de comprendre comment la prose devient philosophique : cette figure met en valeur, sur le mode mineur, le travail de la philosophie.

Book details

Publication date
December 20, 2012
Publisher
Collection
ISBN
9782821826779
Paper ISBN
9782840160649
File size
2.09 MB