Philosophie - Préface philosophique des Misérables

de Victor Hugo (Auteur)

En 1860, Hugo reprend le manuscrit des Misérables, qu?il avait laissé de côté pendant douze ans. Mais avant de se remettre à l?écriture du roman, il consacre plusieurs mois à la rédaction d?un essai, en lui donnant pour titre Philosophie, suivi de l?indication Commencement d?un livre. De cet essai, Hugo dit qu?il « contient un quasi-ouvrage sur [sa] philosophie religieuse personnelle, pouvant servir, soit de préface spéciale aux Misérables, soit de préface générale à [ses] ?uvres ».
Ces pages sont une méditation cosmique et politique, une réflexion sur l?organisation de l?univers et de la société, un laboratoire où Hugo cherche à penser le mystère de l?infini.
Énumérant les singularités et les extravagances de la nature, il se heurte à l?incompréhensible, à l?inexplicable, au prodige. Parce que la réalité se dérobe à une intelligence totale, il faut en conclure qu?un principe supérieur est nécessaire à la compréhension de ce qui échappe aux seules données de l?expérience. Ce principe, c?est Dieu.

Fiche livre

Contributeur
Pierre Laforgue (Autre contributeur)
Date de publication
11 novembre 2020
Éditeur
Collection
Nombre de pages
240
ISBN
9782080239020
ISBN papier
9782081503076
Taille du fichier
1 Mo